lundi 30 mai 2011

Réduire la consommation d'un ballon d'eau chaude


Notre ballon d’eau chaude étant situé dans le garage, toutes les déperditions d’énergie (par les parois, le robinet de vidange) partent dans la nature. J’ai donc décidé de lui confectionner une isolation pour garder les précieuses calories qui avaient pris la mauvaise habitude d’aller chauffer les petits oiseaux.
Le cahier des charges était simple :
Une solution :
  • Peu chère
  • Esthétique
  • Efficace
  • Simple à mettre en œuvre

J’ai d’abord pensé à une boite en bois avec de l’isolant : trop gros, trop cher, trop long à réaliser.
J’ai ensuite pensé à la réalisation d’une doudoune, c’est simple et ça me parait efficace. Et hop, c’est parti. La récup : un bout de laine de verre (25 cm d’épaisseur, ça ne rigole pas !), des sangles, un drap, des épingles à nourrice.
J’aurais pu utiliser de l’isolant naturel, ça aurait été encore mieux. Mais je n’ai pas réussi à en récupérer. Je n’ai donc pas joué les puristes sur ce coup là…. tant pis.
Voici des photos du montage :


On fait le tour avec la laine de verre. On sangle bien fort. Puis on passe le drap autour.


On attache le drap derrière avec des épingles à nourrice.


Les résultats sont là. Je n’ai jamais vu mon ballon se remettre en route sans que l’on ait tiré de l’eau (ce qui était le cas avant la doudoune). Et ma facture de gaz a encore bien baissé cette année (difficile de savoir la proportion liée à cette amélioration.), mais je suis sûr que l’investissement est rentabilisé dans l’année.
Il faut savoir que l’isolation dans un ballon est très peu épaisse (entre 5 et 10 cm). Ce qui est très peu comparé à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur (jusqu’à 50°). La réalisation d’une doudoune comme celle-ci peut vous faire gagner jusqu’à 30% de consommation de votre chauffe-eau.
Si vous vous lancez, n’hésitez pas à m’envoyer des photos. Un petit conseil : soignez l’isolation du robinet de vidange qui est un redoutable pont thermique entre l’eau et l’extérieur. Pensez au passage à baisser la température du ballon, encore quelques calories de gagnées.

 La purge, c'est cette partie là. Un super pont thermique (si vous la touchez, vous verrez qu'elle est toujours très chaude)

Un bout de mousse autour (celle qui sert à isoler les tuyaux d'eau chaude) et du gros scotch: 2 minutes chrono.



8 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Félicitations pour l'intelligence de la démarche ! Je vais faire la même démarche chez moi.

    RépondreSupprimer
  5. Vous avez bloqué la purge de votre ballon ?
    Ce qui m'inquiète, c'est que ce dispositif doit évitera à votre ballon d'exploser en cas de dysfonctionnement du thermostat ... Si vous le bloquez, il ne jouera pas son rôle, et votre assurance ne prendra pas en charge les dégâts (qu'ils soient matériels ou pas ...).
    En dehors de ça le principe est intéressant, si ce n'est que de mon coté je suis "allergique" à la laine de roche (ça se dégrade dans le temps, ça gratte, ...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, merci de votre intérêt pour le post.
      Vous devez certainement confondre la purge dont je parle avec le groupe de sécurité. Cette purge n'est pas présente sur tous les ballons, uniquement ceux dont les sorties sont en haut du ballon (pour pouvoir le vidanger). Il n'y a aucun danger à la calfeutrer. Par contre, il ne faut jamais bloquer un groupe de sécurité, ce qui conduirait à des fuites voir une explosion du ballon ou de la plomberie pour cause de surpression. D'un autre coté, vu la conception d'un groupe de sécurité, je ne vois pas trop comment le "bloquer" (heureusement).
      Je suis d'accord avec vous sur la laine de roche (ou laine de verre), je l'ai fais avec ça car c'était dans une pièce non habitée et parce que c'était de la récup.
      Merci
      A+

      Supprimer
  6. bonjour, belle initiative
    et je pense aussi que l'effet n'est pas négligeable
    dans mon appartement (location donc je ne maitrisais pas l'équipement) j'avais retrouvé les données technique de mon ballon
    j'en avais déduit que je consommais autant d'énergie pour maintenir l'eau chaude pendant 24h que pour chauffer l'eau chaude réellement utilisé
    il faut dire un ballon bas de gamme (pas premier prix mais pas loin) de 150 l pour un T1bis c'est un peu gros (surtout en solo)
    sans doute plus économique d'équiper tous les appartements du même modèle plutôt que de l'adapter aux besoins réels
    et bien sûr réglé au maximum
    du coup j'ai testé en été de couper le chauffe-eau (il était à l'intérieur donc au chaud)
    et bien c'est très agréable de prendre des douches à 18-20°C (rien à voir avec une douche d'eau froide, l'eau a le temps de ce réchauffer dans le chauffe-eau)
    l'hiver venu j'ai continué, j'étais juste un peu plus rapide sous la douche
    en bonus ça dégage moins de vapeur d'eau

    erwan

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour c'est information, bonne continuation a vous

    RépondreSupprimer