jeudi 29 décembre 2011

Panneau Solaire en canettes

Je vous présente aujourd’hui mon œuvre préférée. C’est un capteur solaire thermique à air.



Je me suis inspiré d’américains qui réalisent et commercialisent des panneaux fabriqués avec des canettes recyclées. C’est ici que ça se trouve :  http://cansolair.com/

Ils vendent ça 2700$, donc je me suis dit que je pouvais essayer de le fabriquer moi-même (et si possible de l’améliorer).

Les canettes sont percées et assemblées en colonnes dans lesquelles l’air circule et se réchauffe quand il y a du soleil. Voici un petit schéma du principe de fonctionnement.


Le principe (en rapide), c’est que le panneau est posé sur un mur orienté Sud (la position verticale est idéale pour l’hiver car le soleil est bas dans le ciel)  et dès que le soleil se montre, l’intérieur du panneau surchauffe (effet de serre : les canettes sont peintes en noir et le caisson isolé et la vitre empêche la chaleur de ressortir). Les ventilateurs se mettent alors en route et aspirent l’air de la maison par le bas du panneau, le font circuler à l’intérieur des canettes et le réintroduise dans la maison (à plus de 65° parfois).

 Petite photo du panneau :




Fabrication :

Le plus long, c’est la préparation des canettes : il faut d’abord les collecter puis les laver et les percer. Le perçage des canettes est ultra-important. Il faut qu’il y ait un compromis entre une circulation sans trop de pertes de charge et un frottement suffisant sur les parois des canettes pour échanger suffisamment de calories.

La solution que j’ai retenue est : fond percé de 3 gros trous (1 cm de rayon) et dessus enlevé entièrement. Je me suis fait un petit montage avec une scie circulaire et des roulements pour pouvoir les faire à la chaine.

Les ventilateurs sont montés en haut de la colonne. C’est beaucoup plus efficace en aspiration qu’en soufflage par rapport aux pertes de charge.

Pour l’isolant, j’ai mis de la laine de roche avec un réflecteur. C’est vendu en petits panneaux et ça sert normalement pour les cheminées.

Pour la régulation : Un simple Trigger de Schmitt suffit. C’est un petit montage avec 2 transistors. C’est donc un thermostat tout simple mais qui a l’intérêt d’avoir un hystérésis. C’est-à-dire que la température de déclenchement n’est pas la même que celle de l’arrêt (exemple : il se déclenche à 32°C et s’arrête à 28°C). L’intérêt est que le panneau n’est pas tout le temps en train de se mettre en route. Pour ceux que ça interesse, voici un exemple de schéma :



Sinon, vous pouvez aussi acheter un kit tout fait genre celui-là :




Mais je pense plus tard commander mon panneau avec un Arduino afin d’assurer un régulation plus complexe et surtout pouvoir collecter les données (températures atteintes, temps de fonctionnement). Je vous parlerai un peu plus tard du Arduino et du circuit domotique que je suis en train de réaliser.



Améliorations apportées :

1ere amélioration : Les finitions

La structure est en bois massif. Et plutôt que de mettre des cornières ou des baguettes pour maintenir la vitre, j’ai préféré faire des rainures et glisser la vitre dedans. C’est plus propre, plus facilement démontable et je pense que ça durera plus dans le temps. Par contre c’est plus long à réaliser d’autant plus que je n’avais pas le matos nécessaire. J’ai fait ça avec une scie circulaire (10 minutes de réglage et d’essais et après c’est parti)


2eme amélioration : Pas de collage

C’est sans doute l’amélioration la plus importante. Les canettes ne sont pas collées. Elles sont compressées grâce à un système de ressort et des petites barres pour éviter que les colonnes fléchissent. Cela a un double avantage : c’est beaucoup moins cher (les colles résistantes à des hautes températures sont très chères), et c’est surtout beaucoup moins polluant. Il ne faut pas oublier que l’air qui circule dans les canettes sera respiré dans la maison.



3eme amélioration : Le système de ventilation

Le modèle originale possède un seul gros ventilateur. J’ai préféré mettre un petit ventilateur pour chaque colonne. Je pense que ça équilibre mieux le passage d’air dans chaque colonne et donc améliore le rendement global, ça permet aussi de travailler avec une basse tension (6 Volts). Ce n’est pas tellement plus cher, les ventilos que j’ai utilisé coûtent 1,5€ pièce et peuvent être récupéré sur des vieux PC (ventilos de CPU), veillez quand même à ce qu'ils soient équilibrés.
  

48 commentaires:

  1. bonjour,
    féliciatations pour ce projet !
    avez-vous pu le mettre en route et faire des relevés de températures ?

    merci d'avance
    fabien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Merci pour votre intérêt.
      J'ai relevé des températures de sortie allant jusqu'à 65°C.
      Mais globalement, on obtient 40° facilement.

      Supprimer
    2. Bonjour, je suis Martial Lanoir et je vous écris du Japon, merci pour votre tutoriel c'est bien foutu, je me permet de vous donner une autre idée pour éviter de coller les canettes et qui à mon avis peux aussi éviter d'avoir à faire un système avec ressort, je suis aussi en cours de construction et j'ai coupé les canettes à l'extrémité proprement et je les enfile ainsi les une dans les autres et c'est étanche et sans colle, le petit souci c'est qu'il faut être un peu habile pour ajuster la longueur de chaque colonne, enfin pour l'instant j'ai pas fini mais si ça vous dis je vous ferai part de mes photos une fois fini, bien cordialement.

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Je suis intéressé pour faire moi aussi ce type de panneau (dans un premier temps je voulais transformer une cabane de jardin en séchoir avec ce système) Par contre où trouvez-vous les ressorts de ce type?

    D'avance merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Merci pour votre intérêt. Les ressorts sont en fait récupéré sur une trotinette cassée (ils servaient d'amortisseurs). On peut trouver des ressorts du même type chez casto-merlin (mais c'est assez cher). On doit pouvoir en trouver en récup sur des variateurs (mob ou scooter) ou des embrayages de moto.

      Merci

      Supprimer
    2. Bonjour, je suis Martial Lanoir et je vous écris du Japon, merci pour votre tutoriel c'est bien foutu, je me permet de vous donner une autre idée pour éviter de coller les canettes et qui à mon avis peux aussi éviter d'avoir à faire un système avec ressort, je suis aussi en cours de construction et j'ai coupé les canettes à l'extrémité proprement et je les enfile ainsi les une dans les autres et c'est étanche et sans colle, le petit souci c'est qu'il faut être un peu habile pour ajuster la longueur de chaque colonne, enfin pour l'instant j'ai pas fini mais si ça vous dis je vous ferai part de mes photos une fois fini, bien cordialement.

      Supprimer
  3. Vraiment excellent. Félicitations.
    En revanche, comment faites vous pour les entrées et sorties d'air dans la maison ? Il faut trouer les murs ?

    Je vais vire en appartement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Oui, il faut trouer les murs.
      J'ai déjà vu des construction de panneaux similaires (posés sous des fenêtres), où la personne avait fait un système de gaines passant par la fenetre, évitant ainsi de percer le mur. Mais c'était avec des fenêtre à "guillotine", peu répandues chez nous.
      Merci pour votre intérêt
      A plus tard
      Antoine

      Supprimer
  4. bonjour , ne pensez vous pas qu il aurait plus de frottement en faisant un genre de serpentin avec les cannettes au lieu de faire du direct , j hesite sur ce point , car l air ce rechauffera encore plus sur le parcours , j ai vu une personne qui atteind des 80 degrés avec ce serpentin tjs en cannette

    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      J'ai effectivement fait beaucoup d'essais (notamment avec des ailettes, des petits trous...) afin de maximiser l'échange thermique. Il ne faut pas se focaliser uniquement sur la température de sortie. Il faut aussi regarder le débit à la sortie. Le rendement du panneau étant proportionnel au gain en température multiplié par le débit. Malheureusement en favorisant le frottement on augmente souvent les pertes de charge (et donc on réduit le débit).
      Les hélices et les serpentins sont intéressants car ils maximisent l'échange tout en créant peu de pertes de charge mais ils sont assez long à réaliser.
      Ce que je peux vous conseiller, c'est de faire des essais. Tout dépendra de votre longueur de colonne et de la puissance de vos ventilos (ainsi que de votre courage à réaliser 200 hélices ou serpentins pour un gain qui ne sera peut-être pas énorme).
      Penser par contre à bien soigner l'étanchéité et l'isolation de votre panneau, c'est facile à faire et cela apporte un réel gros gain en rendement.
      Merci pour votre intérêt et bon courage pour votre construction. Pensez à nous tenir au courant.
      Antoine

      Supprimer
  5. Bonjour

    tout d'abord bravo clair net précis, un travail d'orfèvre ( si tous les pros pouvaient comme cela... ce serait génial).

    3 questions - remarques - réflexions que je pose ici à la lecture de cet excellent tuto.

    percer les murs : non pas utile ou pas autorisé !

    appartement même propriétaire...
    cela vous attirer des ennuis avec la copro sauf que ...
    vous pouvez très bien agrandir ou utiliser le conduit d'introduction air nécessaire aux chauffages centraux à gaz par exemple.
    Ne faites pas 25 trous ... à cause des dégâts qui découleraient sur la façade et vous auriez tous les torts plus une facture... avec quelques Zero avant la virgule.

    pour les maisons
    je trouve l'idée excellente pour réinsuffler de l'air chaud...
    VMC double flux,
    avec arrivée air chaud dans la canalisation d'intraxion de la vmc c'est super
    mais ....
    DANGER à 65°
    je crois que la vmc fond
    enfin le cadre plastique si elle ne prend pas feu

    QUESTION : pour limiter la chaleur ( 30° sont largement suffisant me semble t'il en hiver en insuffluant l'air, non ?
    Ne peut-on pas de manière mécanique augmenter la distance à parcourir des tuyaux... Suivant ma réflexion mais purement "intellectuelle" parce que pas mis en oeuvre :

    Ici dans le cadre de la maison. L'appartement mérite variante, si l'on veut en parler (on me le dit ici)
    je réalise la SolarCannette suivant les plans de notre excellent site.
    notre ami ne nous a pas donné les surfaces à chauffer.
    Je pars sur ce que je connais 120m² sur 2 étages.
    Vmc double flux en combles

    par définition, le chaud monte, le froid descend.
    Puisque c'est "gratuit" nous avons 2 solutions :
    chauffer à perte les combles
    chauffer via vmc
    je pars du principe que j'ai besoin des 2 :
    combles :
    longueur 20 largeur 10m c'est le bâtiment
    serpentin de canalisation plastique de 20cm mini de diamètre (rouge noir bleu ou jaune) qui sert à faire passer les cables enterrés.
    Plus mon serpentin est serré, plus il sera utile ...
    moins il y aura de coupures, moins de pertes... comme les canettes...
    on peut prendre des canalisations pvc mais moins performantes car pvc épais.
    l'entrée : l'air expulsé de la boite à chaleur de nos amis.
    la sortie : la VMC
    Passage extérieur intérieur : ne nous compliquons pas la vie : l'usage de la grille VMC d'intraxion est parfaite.
    concrètement :
    environ 100m de tuyau
    dans lequel passe de l'air à 45° de manière régulière (attention au delà aux risques de fonte du plastique ou de feu...).
    un ventilo de gaine à mi-parcours (50m) régulable soit automatiquement soit par variateur.

    l'air arrive de notre cannette en sortant à 45° ( plus s'il faut comme moi traverser 4m du sol jusqu'à la grille)
    l'air circule dans 100 m de tuyau pour arriver à la vmc qui
    réinsuffle à 28° l'air dans la bâtisse uniquement dans sa partie basse.
    L'air chaud montant, les étages...sont bénéficiaires...
    l'air est aspiré par la VMC en renouvellement de l'air.


    Ah oui, j'oubliais la déperdition de chaleur...dans les combles.

    Eh bien tout simplement après avoir installé mes tuyaux, je recouvre l'ensemble de ouate à raison de 30 cm d'épaisseur. Attention impératif : ouate résistante au feu M1 M0 si mes souvenirs sont bons.
    trois avantages :
    la déperdition de chaleur est limitée par la ouate en hiver
    en été, le circuit devient réfrégirant en supprimant les canettes...
    et,
    comme le circuit est sur un tuyau rempli d'air... double isolation ( ouate et air) mécanique....

    voilà mon raisonnement sur le papier, dans les faits je ne sais pas.
    Mais je mets en place car j'isole dans quelques semaines.
    J'ai déjà prévu le chauffage des combles par l'eau mais
    n'y avait pas songé par l'air ...

    Des remarques ou des réflexions.... je suis preneur.

    Le système canette est génial, il faut simplement l'améliorer pour l'été... et ainsi chauffer la piscine des enfants...



    Au plaisir de vous relire et encore une fois bravo

    Bert

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour
    Fantastique votre panneau solaire.
    Je suis à la recherche pour fabriquer un panneau solaire qui creer l'électricité. Celui-ci peut-il fonctionner .
    Je veux aider des amis au Burkina Faso a émerger un projet solaire.
    merci de me laisser savoir et bonne chance
    Delfine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Crusine
      Avez vous eu des réponses à votre question? En effet cela serait utile pour les pays en voie de développement.

      Merci d'avance

      Supprimer
    2. Les panneaux solaires thermique (que celui présenté) et les panneaux solaires photovoltaïques (qui créent de l'electricité) n'ont rien en commun. Si vous voulez créer de l'électricité ce panneau ne vous sera d'aucune aide. Bon courage pour votre projet.

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Pour commencer bravo, très beau projet Antoine.
      Pour répondre à crusine, avec un peu de réflexion et d'adaptation, il devrait être possible d'atteindre les 100°, et plus, en sorti (surtout au burkina faso).
      En suite monter un système d'échangeur AIR/EAU pour passer l'eau en vapeur et l'envoyer dans une turbine et entrainner un générateur (une bobine).

      C'est une idée comme ça qui mérite d'être réfléchi.

      Nicolas

      Supprimer
    4. Bonjour et coupler votre panneau solaire thermique avec un moteur Stirling devrait créer de l'électricité, non ?
      Henry

      Supprimer
  7. bonjour votre panneau solaire m’intéresse mais pas pour le chauffage peut-on l'utiliser pour crée de Electricité genre pour une lampe ou autre ?

    RépondreSupprimer
  8. peut on aussi crée un panneau solaire plus petit

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, j'aimerais en fabriquer un, et y ajouter quelques modifications, comme un régulateur de vitesse des ventilateurs, et le rendre totalement automatique. Je cherche des ventilateurs pas cher mais je n'en trouve pas, sauriez vous ou en trouver ? et sinon concretement, quels résultats tirez vous de ce chauffage en hiver ? Merci d'avance. Melvin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Pour les ventilos, j'en ai récupéré plusieurs sur des vieux PC (ventilos de CPU). Sinon, c'est pas très cher sur internet (2€ pièce). Pour la régulation, j'ai choisis du "tout ou rien" car il m'a semblé que c'était tout aussi efficace que du progressif tout en étant moins cher. En réduisant la vitesse des ventilos, tout se perd en pertes de charge. Mais je pense que ça peut être une piste intéressante sur des grands panneaux.
      Concrètement, le gain de ce genre de panneaux dépend énormément de la région et des qualités de finissions. Dans tous les cas, ça ne peut rester qu'un apport. Là où j'habitais (j'ai déménagé depuis, sans le panneau) le capteur fournissait bien (l'équivalent d'un petit radiateur électrique 500w) mais trop rarement (la Picardie....). Je suis maintenant dans le Sud-Ouest et je vois bien qu'il serait bien plus utile ici.
      Bon courage pour votre projet, tenez-nous au courant

      Supprimer
  10. bravo et merci pour le partage !
    j'ai découvert ce système sur youtube aux usa et en cherchant une version française, je suis tomber sur votre création.

    Ayant déjà deux chambres équipées de deux trous dans le mur pour l'aération équipé d'un ventilateur 220v a 90m3/h.
    j'ai récupéré des portes vitrées de 8mm (2m x 0.5m hors cadre alu) que je veux coupler par deux

    Je compte gardez l'encadrement alu des portes (sauf au milieu) qu'en pensez vous ? et laissez vous de l'espace entre la vitre et les cannettes ?

    Merci et bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Pour l'espace entre les canettes, j'ai laissé 2 cm.
      Le fait d'utiliser des portes vitrées de récup me parait très bien. Le cadre alu n'est pas toujours l'idéal car il est très conducteur de chaleur (donc beaucoup de déperdition). Mais ces cadres sont généralement munis de joints pour "rompre" les ponts thermiques. Par contre, ça risque d'être du double vitrage, ce qui n'est pas forcément le mieux pour ce genre de panneau. En effet, le double vitrage améliore l'isolation mais réduit nettement la quantité de lumière qui passe.
      Le mieux reste de faire des essais.
      Bon courage, tenez nous au courant

      Supprimer
  11. Bonjour,
    Merci pour l'explication !
    Ne pourrait on pas construire un module plus petit et léger sans vitre, qui viendrait se clipser sur un des velux de la maison, par l'intérieur ? Par exemple dans une salle de bain qui n'est finalement que peu utilisée. On pourrait alors peut être ne plus avoir besoin de ventilateur puisque les canettes pourraient être directement en contact avec l'air intérieur.
    J'ai bien envie d'essayer un tel système
    Laurent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Effectivement, on pourrait le faire mais ça aurait peu d'intérêt. Il y aurait pas de gain par rapport à l'énergie qui rentrerai naturellement dans la pièce à travers le velux. L'intérêt de ce panneau est de gagner de l'énergie là où il n'y a pas de fenêtre. Il ne faut pas oublier qu'une fenêtre (ou un vélux) est le plus simple capteur solaire (si elle est bien orientée).
      Par contre, on peut en mettre un sous une fenêtre (ou un velux) pour augmenter la surface de captage) comme là:
      http://www.solar-for-energy.com/solar-window-heater.html
      ou là:
      http://www.homeconstructionimprovement.com/solar-box-window-heater/

      Bon courage pour vos essais

      Supprimer
  12. bonjour
    je possède une centaine de tubes d'alu d'une longueur de 1metre20 pour un diamètre de 5cm
    est ce que c'est utilisable a la place des canettes? (mise en place plus simple)
    l’épaisseur joue t elle sur la sortie? la "dépression" d'air se fera telle de la même façon?
    merci en tous les cas pour votre site
    Sébastien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Il faut que les tubes soient très fins (pour réduire l'inertie thermique) et il faut trouver un moyen pour que l'air frotte sur les parois (créer des turbulences). Car si vous mettez simplement les tubes, l'air au milieu du tube circulera très vite et l'air proche des parois aura une vitesse quasiment nulle. Il y aura donc peu d'échange thermique. Il faudrait faire une sorte d'hélice à l'intérieur des tubes ou des chicanes ou encore un autre tube obstrué à l'intérieur pour que l'air ne circule qu'en surface. Bon courage, tenez nous au courant!

      Supprimer
  13. bonjour,
    pour la régulation pouvez dire ce que commande le trigger ou l'arduino...s'agit il d'un clapet motorisé ?

    yves

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça commande directement les ventilateurs (c'est du ON/OFF)

      Supprimer
  14. Bravo pour votre creation.

    Un thermostat de type chauffage central , serait il compatible ?
    Ce même systeme pour chauffer de l'eau ( plus complexe , etancheite ) vous parait possible ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Un thermostat de type chauffage central serait possible si il est muni d'une sortie "normalement fermée" (il faut voir si il y a un relai dedans) car ce genre de thermostat fonctionne à l'inverse de ce que l'on désire (c'est à dire qu'il déclenche quand on tombe en dessous d'un certain seuil et pas l'inverse).
      Par contre, pour chauffer l'eau, il ne faut pas utiliser ce genre de panneaux, pour au moins 2 raisons:
      - L'étanchéité sera quasiment impossible à obtenir,
      - le diamètre des tuyaux sera surdimensionné, il y aura donc trop d'eau dans le panneau et trop d'inertie.

      Il est très facile de faire des capteurs plan pour chauffer l'eau. Il existe tout un tas de modèle en DIY sur internet. Le plus dur pour chauffer l'eau, ce n'est pas le capteur (une vitre, un cadre, un serpentin en cuivre, une plaque d'alu ou de cuivre très fine et une bonne isolation) mais la partie régulation et plomberie (échangeur, vase d'expansion, gestion de la surchauffe....). Je vais bientôt produire un article là-dessus car je mets en place chez moi un circuit comprenant un poële-bouilleur et des panneaux solaires pour le chauffage et l'ECS (le tout géré par Arduino avec interface PC). En attendant, bon courage pour vos projets et merci pour votre commentaire
      Antoine

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse claire et rapide,
      pour l'eau je confirme , pression et stabilité difficile...
      Bon courage a vous aussi pour vos projets

      Supprimer
  15. Bonjour,
    Merci pour le retour et les infos sur votre mur trombe.
    Je voulais savoir quelle épaisseur de plaque polycarbonate vous avez choisi ?
    Merci

    RépondreSupprimer
  16. bonjours,
    je découvre votre site, bravo pour toutes ces réalisations
    j'avais déjà vu le "cansolair" et halluciné devant le prix demandé ...
    j'ai également vu d'autres réalisations qui ne recycle pas l'air intérieur mais réchauffe l'air extérieur
    forcément d'un point de vu thermique c'est un peu moins bon
    mais ça permet de faire rentrer de l'air sec ce qui peut être très intéressant dans certains cas

    j'ai bien proposé la réalisation d'un mur thermique solaire (sans trous donc, en utilisant l'inertie thermique du mur) ou d'une toiture solaire thermique pour la maison de mes parents ... mais ils ne veulent pas pour des raisons esthétiques (pas de mur noir, pas de plaque de polycarbonate ...)

    erwan

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    Bravo et merci pour les explications de cette réalisation, je suis très tenté de m'en construire un, j'ai déjà commencé la collecte des cannettes, par contre j'aimerai quelques renseignements : quel diamètre font tes gaines d'extraction et d'insufflation d'air et comment sont les petites barres qui permettent de faire tenir les colonnes de cannettes?

    Merci d'avance pour tes réponses

    Raphaël

    RépondreSupprimer
  18. si je peut apporter une touche en terme d'optimisation
    l'espacement optimal entre les canettes et la vitre devrait être de l'ordre de 15-20 mm
    en effet au delà la convection prend le pas sur la conduction et le transfère de chaleur augmente
    c'est d'ailleurs l'espace maxi entre 2 vitres dans le double vitrage (après on passe au triple vitrage)
    bon avec des canettes rondes c'est pas forcément une mesure évidante

    erwan

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour et bravo pour ce tuto. J'envisage la réalisation de ce genre de capteur pour chauffer un petit espace de 22m². Ma question est la suivante sachant que j ai une porte vitrée a 2 battant puis je faire ce panneau sans verre et le clipser a l un des ventail de ma porte en sachant que celle ci et en double vitrage argon ?

    RépondreSupprimer
  20. Salut
    Je voulait savoir si cela marche avec de l'eau (chauffage pour piscine)
    Merci

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour,
    Belle création! Non seulement tu as pu fabriquer toi même ton panneau mais tu nous partage également l'astuce pour le fabriquer. Merci!

    RépondreSupprimer
  22. "La solution que j’ai retenue est : fond percé de 3 gros trous (1 cm de rayon) et dessus enlevé entièrement. Je me suis fait un petit montage avec une scie circulaire et des roulements pour pouvoir les faire à la chaine."
    Est ce qu'il serait possible de mettre une photo sur cette partie qui me semble vraiment sensible ?

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour
    Merci beaucoup pour ces explications (et réponses à des questions). J'envisage ce type d'installation pour limiter l'humidité dans un cabanon (en Bretagne donc très humide l'hiver).
    Mon interrogation est : Est ce qu'en réchauffant l'air je vais résoudre les problèmes de condensation/humidité voir moisissures dans le cabanon ?
    Autre idées, compte tenu que les ventilos sont tout petits, ne pourrait on pas les coupler à quelques cellules photovoltaiques ? de cette façon ils seraient autonomes ?

    RépondreSupprimer
  24. en chauffant l'air la quantité d'eau dans le cabanon ne change pas
    l'air sera chaud humide comme un soir d'orange en été, idéal pour le développement des moisissures
    et il risque tout autant de condenser sur les parois froides (ou la nuit)
    pour chasser l'humidité il faut ventiler (combiné au chauffage ça doit déjà bien marcher)
    une autre technique consiste a chauffer l'air extérieur et l'introduire à l'intérieur (les jours de soleil d'hiver l'air extérieur est très sec) via le même système de panneau solaire
    la manière la plus économique à mon avis est un mur peint en sombre et un ventilateur solaire (j'ai une porte en bois grise qui chauffe à 40 °C en ce moment, la face intérieur à 30 °C en Bretagne aussi), mais attention à la surchauffe l'été (mettre un petit auvent)

    petit HS
    mon père m'était un radiateur dans son bateau pour éviter la moisissure l'hiver (je ne cotionne pas du tout), c'était un peu mieux que sans mais ça sentait encore
    maintenant il met un appareil qui sèche l'air et recrache de l'eau dans l'évier (ça consomme toujours du courant ...) au niveau humidité c'est parfait

    erwan

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour et bravo pour votre réalisation, j'ai même moi le projet d'un construire un la semaine prochaine. http://hen44.org/evenement/summerlab-etude-construction-chauffage-partir-canette-soda/ mais j'ai quelques questions sur la réalisation. Notamment sur les ventilateurs et le système de régulation. Comment s'ont il alimentés et connectés ? est ce qu'il y a une batterie à l'intérieur du coffret ? n'y a t il pas de problème avec la chaleur et le plastique de ventilo ? Pourrait on avoir avoir un schema technique de l'ensemble ? il y a des ventilateurs de chaque coté ? en base et haut ? est ce que ça améliore vraiment les performance de mettre des ventilateurs. J'ai vu des installations sur internet bcp plus simple sans tout ça, sans système de régulation.
    Avez vous des photos de la mise en place dans votre maison ?
    Sinon ingénieux le système de ressort pour supprimer la colle, mais est ce que le silicone geb est vraiment toxique ?.
    J'ai vu des vidéos où les personnes avait une perceuse avec un scie cloche pour découper le fond des canettes, ça semblait assez rapide. Merci de votre

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour, bien vu le système à ressort. Sinon autre façon de serrer les cannettes, avec deux tige filetée et deux écrous freins de bonnes dimension.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, il y a déjà un système à tiges filetées pour le réglage. Les ressorts sont là en plus pour absorber la dilatation (qui n'est pas négligeable vu les températures).
      Merci pour la remarque, A+

      Supprimer
    2. deux fer a beton et fileter les extremites avec une filiere

      Supprimer
  27. You should check for Solar Keymark certificate and parameters (like efficiency or power output) while trying to find any solar thermal collector (flat-plate or evacuated tube). There is also available search engine for collectors based on selected parameters taken from Solar Keymark certficates: http://solars-info.com/

    RépondreSupprimer