samedi 28 janvier 2012

Faire son Yaourt sans yaourtière

Aujourd'hui, nous allons vous montrez comment nous fabriquons notre yaourt, sans yaourtière, avec juste du lait et un yaourt du commerce:


Il suffit de mettre le yaourt dans une grande carafe à eau. On rajoute le lait, on remue bien. On met ensuite la carafe dans une cocotte minute et on ajoute de l'eau chaude du robinet dans la cocotte presque jusqu'en haut de la carafe:


Ensuite, on ferme la cocotte et on la met dans la marmitte norvégienne (ou dans une couverture, dans le four, bref dans un endroit bien isolé thermiquement pour que l'eau reste chaude longtemps). Le but est de laisser le mélange dans une température comprise entre 30 et 40°C le plus longtemps possible.



Vous laisser reposer une quinzaine d'heures. Si vous le sortez avant, il risque d'être un peu liquide.
Voilà, votre yaourt est prêt à être dégusté avec du sucre, du miel ou de la confiture.

Si vous gardez le fond de la carafe, il vous suffira de rajouter du lait et de recommencer. Vous pouvez faire l'opération plusieurs fois à la suite.

lundi 23 janvier 2012

Créativité, quand tu nous tiens...

Dans un élan créatif, cette après-midi, j'ai joué avec des petits carrés de tissu!
J'avais dans mes affaire un lot de tissu sympa (un charm pack de 8 pouces de Katy Jump Rope, par Denyse Schmidt pour les connaisseuses).
 

Un grand sac fleuri

Big Flower Bag by -Vivie-
Big Flower Bag, a photo by -Vivie- on Flickr.

Un couvre-lit étoilé

Après toute le bricolage / DIY de Monsieur, j'ai pensé qu'il était temps pour Madame de montrer ce qu'elle fait. Alors voilà:
Le patchwork est le plus grand de mes hobbies en terme de temps, mais jusqu'à récemment, je n'avais fait que de petites réalisations (sacs, couvertures pour bébés...) En 2011, je me suis lançé le défi personnel de repousser mes limites, et voilà ma plus grande "oeuvre":
La belle étoile by -Vivie-
La belle étoile, a photo by -Vivie- on Flickr.

J'ai modifié le modèle traditionnel de patchwork intitulé Lone Star Quilt, en utilisant des tissus différents de manière aléatoire. Le plus difficile a été de se lancer, et de matelasser tout ça avec ma machine à coudre de taille standard! (Je l'avais commencé en avril, et je l'ai terminé en novembre)
Je n'arrive toujours pas à croire que c'est moi qui l'ai fait toute seule!
Mais maintenant il faut que je me trouve un nouveau défi ;)

dimanche 22 janvier 2012

Une marmite norvégienne encastrée

Je vous présente aujourd'hui notre marmite norvégienne. Si vous ne connaissez pas le principe: c'est une "boite" dans laquelle on met une cocotte minute ou une casserole pour qu'elle reste au chaud. Cela permet de terminer la cuisson sans apport d'énergie. Cela permet des économies d'énergies surtout pour les plats qui mijotent (ou tous simplement pour les pâtes: vous portez l'eau à ébulition, vous versez vos pâtes, vous attendes que ça reboue et vous arrêtez le gaz et hop, dans la marmite norvégienne. Le temps de cuisson est un petit peu plus long: de 10 à 20% en plus).

Les marmites norvégiennes sont généralement construites en forme de cube, parfois utilisées comme tabourest. Nous avons décidé de la fabriquer dans un des meubles de la cuisine équipée. Suite à une opération de désencombrement, un des éléments hauts a pu être vidé. En tout, moins de 5 euros de matériel: du polystyrène extrudé et du reflecteur pour radiateur. Tout est coupé au cutter et collé au double face. Si le placard avait été plus large, j'aurais fait l'isolant sur les coté avec du simple carton.
Voici les images de la construction :



Découpe et pose du polystyrène (remarquez la découpe en escalier pour une meilleure étanchéité)



Pose du réflecteur (ça s'achète en rouleau pour mettre derrière les radiateurs, on peut aussi mettre du sac congélation)

Voilà le résultat final.


Cette marmitte nous sert aussi à faire notre yaourt:

1 yaourt nature dans une cruche, 1 litre de lait (même du demi-écrémé), on touille bien et on met la cruche dans une cocotte d'eau à 40° bien fermée. Toute la nuit dans la marmitte. Le lendemain, l'eau est encore tiède (preuve que la marmitte norvégienne est efficace) et le yaourt est prêt !



TAGS: haybox, cuisson four solaire, économie gaz
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...